L'immortel de dewey et le jugement

Publié le par LAPALU Virginie

Allez suite toujours à la lecture du tome 4 du livre de dewey l'immortel j'ai envie de mettre un coup de pied dans la fourmilière des pensées formatées et vous parler de jugement
dans un premier temps allons du côté de la sémantique
le jugement est rendu par la justice qui est incarnée à travers une déesse Thémis aux yeux bandés avec dans une main une balance et l'autre un glaive
ainsi la justice doit être rendu dans la plus grande impartialité en prenant en compte tous les paramètres et étudiant tous les apects de la question
puis la balance indique que nous devons sous peser en notre âme et conscience sur ce qui est équilibré pour aller à la vérité
puis vient l'heure du jugement du tranchant de l'épée de la justice du choix
mais nous voyons tellement le jugement comme quelque chose de négatif car nous sommes manipulés à ne pas prendre de décision pour que nous puissions remettre notre pouvoir dans les mains d'autres personnes qui se nourriront de cela
mais me direz vous dans la bible ou autres textes sacrés il est dit qu'il ne faut pas juger son prochain
il est bien entendu qu'il y a différents 'niveaux' comme dans tout dans ce monde
la personne qui se laissera guider par son UNIQUE bon vouloir et ne prendra pas la peine d'être honnête de soupeser là elle jugera d'une façon qui ne sert pas la justice divine
mais soyons lucide nous sommes ici pour nous positionner pour prendre des décisions et les faire vivre nous ne pouvons cautionnons des agissements inhumains et dans ce cas prendre des mesures qui dans d'autres circonstances nous seraient apparu totalement innaproprié mais dans ce temps est la seule voie qui résonne en nous
c'est ainsi que le meurtre d'une personne telle qu'hitler a pu voir le jour dans l'esprit de personne servant la lumière
alors mes âmis faites résonné en vous cette réflexion 
et utilisons notre jugement divin pour servir la Lumière en nous écoutons ce qui est juste et prenons positions 
reprenons notre pouvoir de décisions jusqu'au bout
ne nous excusons plus d'être ce que nous sommes et de le faire vivre dans le respect de soi et de sa lumière
assez des faux semblants qui nous étreignent dans ce que nous sommes vraiment
relevons la tête et SOYONS 
avec tout mon amour et ma lumière

L’image contient peut-être : 1 personne

Commenter cet article